De l’utilité aussi du flash quand on photographie les libellules.

Posté par odonatas69 le 12 septembre 2009

Lors de mon précédent article (Clair-obscur dans le jardin …), si le côté artistique de la photographie primait, par contre, pour le détails de la libellule en cas d’identification, ce n’était pas « terrible » !

D’où le besoin, dans des conditions de lumière un peu difficile ou un peu particulière (contre-jour par exemple), d’avoir recours au flash pour déboucher les zones d’ombres.

Oui mais attention ! Il faut pouvoir doser le flash et savoir l’utiliser. A défaut d’un flash orientable style cobra, je me contente du flash intégré fourni avec l’appareil.

Le mieux dans ce cas là est d’utiliser un diffuseur pour répartir harmonieusement la lumière. Soit vous en achetez un, soit vous vous le fabriquer.

Avec ou sans diffuseur, il va falloir doser la lumière pour ne pas être sous ou sur-exposé. En mode priorité ouverture, il va donc falloir modifier … l’ouverture, la vitesse restant la même avec l’utilisation du flash.

Voilà ce que cela donne : plus vous fermez, moins vous avez de lumière (ce qui me semble on ne peut plus normal !).

20090830aeshnacyaneaf8.jpg
St Genis Laval (69) – 30 août 2009 – 180mm F8 au 1/180ème – 200 iso – Non recadrée – Sur-exposition
20090830aeshnacyaneaf95.jpg 

St Genis Laval (69) – 30 août 2009 – 180mm F9,5 au 1/180ème – 200 iso – Non recadrée – Exposition correcte

20090830aeshnacyaneaf11.jpg

St Genis Laval (69) – 30 août 2009 – 200mm F11 au 1/180ème – 200 iso – Non recadrée – Sous-exposition 

L’utilisation du flash m’a permis de déboucher cette zone d’ombre et d’obtenir une exposition correcte en cherchant la bonne ouverture. Toutefois, des reflets disgracieux sont visibles sur l’abdomen de l’aeschne du fait de l’absence de diffuseur.

Publié dans Aeshna, Aeshna cyanea, Rhône (69) | Pas de Commentaire »

Clair-obscur dans le jardin …

Posté par odonatas69 le 12 septembre 2009

… pour cette Aeschne bleue mâle (Aeshna cyanea) qui a bien voulu prendre la pose pendant quelques minutes !

Seul un rayon de soleil, se « faufilant » à travers le feuillage, éclairait la tête et le haut du thorax, transformant cette libellule en œuvre d’art (ou de joaillerie, au choix) …

20090830aeshnacyanea01.jpg
St Genis Laval(69) – 30 août 2009 – 200mm F8 au 1/180ème – 200 iso – Non recadrée

 

20090830aeshnacyanea02.jpg
St Genis Laval (69) – 30 août 2009 – 180mm F8 au 1/350ème – 400 iso – Légèrement recadrée

 

Cette aeschne bleue est la cinquième espèce observée dans le jardin, après Sympetrum striolatum, Libellula depressa, Calopteryx splendens et Sympecma fusca. Quand on sait qu’il ne fait que 120 m² et se trouve à 10km du centre de Lyon, en pleine zone urbaine …on se dit qu’avec l’arrêt ou la diminution de l’utilisation des pesticides par les services municipaux des espaces verts, la biodiversité semble maintenant plus importante en ville qu’à la campagne !

Publié dans Aeshna, Aeshna cyanea, Rhône (69) | Pas de Commentaire »

Première Aeschne mixte !

Posté par odonatas69 le 5 septembre 2009

Il m’a fallu aller jusqu’en Bretagne, et plus précisément dans le Morbihan, pour photographier ma première Aeschne mixte (Aeshna mixta) !

Bon, soyons honnête, je ne me suis pas rendu dans le golfe du Morbihan spécialement pour elle, mais plutôt pour … des vacances !

Mais comme un bonheur n’arrive jamais seul, et bien j’ai eu la chance que cette aeschne, que je ne connaissais pas, se pose pendant quelques instants pour se faire photographier.

20090808aeshnamixta01.jpg

Sarzeau (56) – 8 août 2009 – 300mm F8 au 1/350ème – 400 iso – Recadrée

 

L’aeschne mixte est la plus commune des petites aeschnes. Cette espèce, qui est abondante en fin d’été et en automne, se reconnaît à ses couleurs relativement ternes et à la marque jaune caractéristique en forme de clou à la base de l’abdomen.

20090808aeshnamixta02.jpg

Sarzeau (56) – 8 août 2009 – 300mm F8 au 1/250ème – 400 iso – Recadrée

 

Identification :

aeschnemixteidentm01.jpg

Pas vraiment de souci pour identifier ce bel anisoptère.

-         partie supérieure de S2 ornée d’un T jaune en forme de clou

-         bandes antéhumérales très réduites comparées aux autres aeschnes.

-         marques bleues du mâle sur l’abdomen bien visibles

 

Comportement :

Chasse d’un vol rapide, souvent élevé, en lisière, particulièrement en soirée.

 

Répartition et statut :

Répandue et commune dans une grande partie de l’Europe. Afflux parfois important en fin d’été.

 

Habitats :

Nombreux types de zones humides aux eaux stagnantes à faiblement courantes. Evite les eaux acides mais tolère les eaux saumâtres. S’observe souvent loin de l’eau.

 

Période de vol :

Pic en août-septembre dans la majeure partie de l’Europe.

 

Sources :

Guide Guide des Libellules de France et d’Europe, K.-D. B. Dijkstra, illustré par R. Lewington, 2007
Editions Delachaux et Niestlé, Neuchatel-Paris
Collection : Les guides du naturaliste

 

Publié dans Aeshna, Aeshna mixta, Ailleurs | Pas de Commentaire »

Aeschne bleue one more time !

Posté par odonatas69 le 18 décembre 2008

Après le superbe mâle d’Aeschne bleue posé sur une mûre, mon épouse a pu aussi photographié, le même jour, un peu plus loin, une femelle  d’Aeschne bleue (Aeshna cyanea).

 

200809aeschnebleuef01.jpg
St Andéol le Château (69) – 260 mm F11 à 1/250ème – 400 iso – 14 septembre 2008 – Légèrement recadrée – Photo S Amaro

 

Aeschne bleue sur le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon56.png dragon69.png 

Publié dans Aeshna, Aeshna cyanea, Rhône (69) | 1 Commentaire »

Aeschne frugivore ?

Posté par odonatas69 le 11 décembre 2008

C’est ce que l’on pourrait penser en voyant ce superbe mâle d’Aeschne bleue (Aeshna cyanea) posé sur cette mûre ! Mais ne vous en déplaise, cette libellule n’est pas devenue végétarienne, et elle reste un redoutable prédateur !

 

200809aeschnebleuem01.jpg

St Andéol le Château (69) – 180 mm F9,5 à 1/250ème – 400 iso – 14 septembre 2008 – Légèrement recadrée – Photo S Amaro

Publié dans Aeshna, Aeshna cyanea, Rhône (69) | Pas de Commentaire »

Madame Aeschne bleue

Posté par odonatas69 le 20 octobre 2008

Bien moins timide que Monsieur, qui s’était perchée à bonne hauteur (voir article précédent : http://odonates69.unblog.fr/2008/09/12/premier-aeschne/), cette femelle d’Aeschne bleue (Aeshna cyanea) chassait d’un vol bas dans un petit chemin campagnard bordé d’une haie bien fournie. Toutefois, volontiers coopérative, elle s’est laissée facilement photographier de près.

 

20080823aeschnebleuef01.jpg

St Andéol le Château (69) – 300 mm f8 à 1/180ème – 200 iso – 23 août 2008

 

Cette grande aeschne a un corps sombre orné de marques vert pomme et bleu ciel. Elle chasse bas, le long des lisières, souvent au crépuscule. Sa coloration et son comportement la rendent impossible à confondre. Les mâles matures ont sur la partie dorsale de S1-S7 des ponctuations vertes réparties par paires qui contrastent avec les marques bleues des côtés et de S8-S10. Les marques colorées de S9-S10 fusionnées forment deux bandes azurées caractéristiques. Les marques colorées des femelles (et des mâles immatures) sont vertes ou jaune vert. Les bandes antéhumérales sont grandes, ovales et vertes.

 

20080823aeschnebleuef02.jpg

St Andéol le Château (69) – 300 mm f8 à 1/500ème – 200 iso – 23 août 2008

 

20080823aeschnebleuef03.jpg

St Andéol le Château (69) – 180 mm f8 à 1/125ème – 200 iso – 23 août 2008

 

20080823aeschnebleuef04.jpg

St Andéol le Château (69) – 180 mm f8 à 1/125ème – 200 iso – 23 août 2008

 

Aeschne bleue le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon56.png 

Publié dans Aeshna, Aeshna cyanea, Rhône (69) | 1 Commentaire »

Et plus si affinité …

Posté par odonatas69 le 4 octobre 2008

Gros plans sur l’Aeschne affine (Aeshna affinis)

Il ne s’agit pas de recadrage des photos déjà présentées par ailleurs, mais bien des originaux !!! Enjoy it !
 

200808aeschneaffine03.jpg
Montagny (69) – 240 mm F6,7 à 1/350ème – 200 iso – 20 août 2008 – Non recadrée

200808aeschneaffine04.jpg

Montagny (69) – 300 mm F6,7 à 1/250ème – 200 iso – 20 août 2008 – Non recadrée

Aeschne affine sur le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon56.png dragon69.png 

Publié dans Aeshna, Aeshna affinis, Rhône (69) | 1 Commentaire »

Tête de plosse !

Posté par odonatas69 le 25 septembre 2008

Mais non ce n’est pas une insulte Rire !

Encore une nouvelle Aeschne, repérée comme il se doit dans la végétation de la R.N. des landes de Montagny par Oeil de Lynx !

Comme elle est posée dans un prunelier, dont les fruits sont appelés « plosses » (nom donné régionalement (Bourbonnais, Bugey, Charolais, Franche-Comté, Sologne …)) , et de plus comme ses yeux sont quasiment de la même couleur que ce fruit, vous avez l’explication du titre de l’article !

200808aeschneaffine01.jpg

Montagny (69) – 180 mm F8 à 1/250ème – 400 iso – 20 août 2008 – Légèrement recadrée

Avec un bon guide, l’identification de cette aeschne n’est pas un exercice trop compliqué ! Couleur bleu vif de l’abdomen et des yeux, bandes antéhumérales courtes, dessin en forme de masque noir sur S2 : pas de doute possible, il s’agit d’une Aeschne affine (Aeshna affinis).

200808aeschneaffine02.jpg

Montagny (69) – 220 mm F6,7 à 1/250ème – 200 iso – 20 août 2008 – Non recadrée

Identification
Souvent confondu avec l’Aeschne mixte, de même taille. Les mâles s’observent souvent patrouillant d’un vol bas au-dessus de zones humides en voie d’assèchement. On les repère alors facilement à leurs couleurs vives : yeux et abdomen bleus, thorax essentiellement vert. Les bandes antéhumérales sont vertes. Les mâles arborent un dessin en forme de masque noir caractéristique sur S2.
Les femelles et les mâles immatures ont des marqes jaunes ou vertes qui apparaissent plus brillantes et plus claires que chez l’Aeschne mixte. Comme pour les autres aeschnes, les femelles peuvent prendre des couleurs de mâles.

 

aeschneaffineident01.jpg

 

Comportement
Les mâles patrouillent bas, effectuant des allers et venues au-dessus de petites surfaces. Peu farouches (c’est vrai !), ils se perchent souvent (la preuve en photos !). C’est la seule espèce d’aeschne à pondre en tandem.

 

Répartition
Zone centrale de l’Europe, rarement abondante. Absente en Scandinavie et en Grande-Bretagne, ainsi que dans le sud de la péninsule ibérique.

Habitats
Prédilection pour les eaux stagnantes à assèchement estival et riches en hélophytes, parfois saumâtres.

Périodes de vol
De mai à septembre, pic en juillet et août.

 

Source :
Guide Guide des Libellules de France et d’Europe,
K.-D. B. Dijkstra, illustré par R. Lewington, 2007
Editions Delachaux et Niestlé, Neuchatel-Paris
Collection : Les guides du naturaliste

 

Aeschne affine sur le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon56.png 

 

 

Publié dans Aeshna, Aeshna affinis, Rhône (69) | 2 Commentaires »

Première Aeschne

Posté par odonatas69 le 12 septembre 2008

Pas facile à prononcer en tout cas …

Une promenade sur la zone d’observations n° 2 (Taluyers – ENS du plateau de Berthoud) me donne l’occasion, en ce mois d’août, de pouvoir observer et photographier ma première aeschne (et oui, c’est féminin !).

Certes, ce n’est pas une grande photo, car, perchée (l’aeschne, pas moi :-) !) à environ 4 mètres de hauteur, je n’avais guère de possibilité dans le choix de l’angle de la prise de vue.

200808aeschnebleue01.jpg

Taluyers (69) – 300 mm f5,6 à 1/180ème – 400 iso – 16 août 2008

Sans grande difficulté (mais avec son guide toutefois), on peut identifier une Aeschne bleue mâle (Aeshna cyanea).

Identification
Cette grande aeschne a un corps sombre orné de marques vert pomme et bleu ciel. Elle chasse bas, le long des lisières, souvent au crépuscule. Sa coloration et son comportement la rendent impossible à confondre. Les mâles matures ont sur la partie dorsale de S1-S7 des ponctuations vertes réparties par paires qui contrastent avec les marques bleues des côtés et de S8-S10. Les marques colorées de S9-S10 fusionnées forment deux bandes azurées caractéristiques. Les bandes antéhumérales sont grandes, ovales et vertes.

aeschnebleueidentm01.jpg
Comportement
Vol de chasse caractéristique, erratique, bas, souvent à l’ombre et parfois très tard au crépuscule. Les mâles territoriaux sont agressifs.

Répartition
Se reproduit dans des habitats peu recherchés par les autres espèces où les larves peuvent vivre en grand nombre. Libellule souvent abondante en zones urbaines ou très boisées. Commune dans la majeure partie de l’Europe, moins abondante au Nord-Est et au Sud.

Habitats
Prédilection pour les mares forestières ou d’agrément, parfois dépourvues de végétation.

Périodes de vol
Typiquement en fin d’été (juillet et août), rarement observé avant juin. Vole parfois jusqu’en novembre.

 

Source :
Guide Guide des Libellules de France et d’Europe,
K.-D. B. Dijkstra, illustré par R. Lewington, 2007
Editions Delachaux et Niestlé, Neuchatel-Paris
Collection : Les guides du naturaliste

 

Aeschne bleue le webring :


dragon22.png dragon72.png dragon57.png dragon49.png dragon56.png
 

Publié dans Aeshna, Aeshna cyanea, Rhône (69) | 2 Commentaires »

 

CoroLab |
wayoftrue |
Laurent GODET |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Grupul de reflecție
| welcome
| Le Système Solaire